nRelate - Posts Only

31/07/2017 : J'ai entrepris de réparer les images qui ne marchaient plus, mais s'il y a encore des liens qui ne fonctionnent pas, merci de me l'indiquer ! Et bonnes vacances à tous ! :D

mardi 11 avril 2017

Prof et Youtubeur ! Une vidéo de François Lamoureux.

Hello ! Au moment où j'écris ces lignes, j'ai la chance d'être en vacances, et qu'il fasse beau ! Donc, pensées à tous ceux qui n'y sont pas encore, courage, c'est la dernière ligne droite ! 

Un petit article rapide pour vous parler d'une vidéo réalisée par François du blog Si c'est pas malheureux. Si vous me suivez, vous savez que son travail m'inspire énormément !

Et il se trouve que François a publié aujourd'hui une vidéo que je vous encourage à aller voir ! C'est par ici !
Je vous souhaite une très belle et douce journée !

dimanche 2 avril 2017

[2016-2017] Mon nouveau fonctionnement !

Bonjour à tous ! Un petit article un peu long qui mijote depuis quelques semaines/mois déjà... Depuis la Toussaint j'ai changé mon fonctionnement de classe. En effet, le travail en ateliers me comblait, mais je souhaitais pousser davantage la différenciation et l'individualisation dans la classe. Cela fait également un moment que le fonctionnement en plans de travail me tentait, mais j'avais très peur de m'y lancer, très peur de ne pas m'en sortir avec la masse de travail que j'imaginais derrière, et très peur, avouons-le, de lâcher encore un peu plus de contrôle dans la classe.

Je veux avant tout remercier les collègues pour leur inspiration, et notamment François du blog Si c'est pas malheureux, Edouard du blog Je révise à la maison et un prof D Z'écoles et également le collectif c2edu qui a gentiment publié les référentiels de ceintures de compétences. Je souhaite aussi remercier mille fois Eric Hitier et ses élèves de m'avoir accueillie dans leur classe, et d'avoir répondu à mes nombreuses questions et avoir énormément partagé leur expérience avec moi. Merci également à  Sophie C. de l'école Voltaire à Angers de m'avoir accueillie dans sa classe. Leur travail a vraiment inspiré le mien et m'a permis d'affiner ma réflexion et de me lancer.

Enfin, je me suis beaucoup basée sur l'excellent livre de Sylvain Connac, Apprendre avec les pédagogies coopératives : Démarches et outils pour l'école que je recommande vivement.


Ce qui va suivre est donc un mélange de travail en ateliers, de travail en plans de travail et de ceintures de compétences. Ca n'est ni exclusivement l'une ou l'autre de ces choses, mais plutôt un amalgame. Comme d'habitude, je me contente de mettre ici ce que je fais, sans prétendre que c'est la solution à tout. Ce système n'est pas parfait, loin de là, et est encore en rôdage. C'est juste un fonctionnement parmi des milliers d'autres. Enfin, je me concentre en cette année 0 principalement sur le français et les maths.

C'est le tout premier élément. Il a fallu que je le modifie un tout petit peu afin qu'il corresponde mieux à la pédagogie que je souhaitais mettre en place. J'ai donc prévu de grandes plages de 'français' et de 'maths' qui sont concernés en premier lieu par ce fonctionnement.

Voici donc ce à quoi il ressemble : 

Le matin, nous avons toujours nos rituels, puis nous nous divisons en trois groupes comme pour les ateliers de maths (jusque là, le fonctionnement est le même). Je prends donc les groupes les uns après les autres pour le moment d'enseignement. Mais alors qu'avant les deux autres groupes étaient partagés entre ceux qui faisaient le travail en autonomie, et ceux qui faisaient les jeux mathématiques sur IPads, là les élèves en autonomie travaillent sur leur plan de travail de la semaine. Ils choisissent donc ce qu'ils souhaitent travailler d'après ce qu'ils ont prévu de faire, que ce soit du français, des maths ou autres.

Après la récréation, nous avons systématiquement 20 minutes de lecture autonome : les élèves prennent leurs boîtes de livres et s'installent dans leurs book nooks. Puis ils lisent pendant 20 minutes. Pendant ce temps, je fais l'appel de lecture, puis fais mes entretiens individuels. Pour plus d'informations sur ce fonctionnement, n'hésitez pas à aller voir ici.

Le créneau de deuxième partie de matinée du mercredi (après la lecture autonome) est libéré pour les remédiations individuelles ou en petits groupes. C'est là que je prends des élèves et que je revois avec eux les notions qui n'ont pas été bien comprises.

Le vendredi matin, les élèves font le bilan de leur plan de travail de la semaine et préparent le suivant.

(Précision : je ne suis pas dans ma classe le jeudi, je suis déchargée pour suivre mes stagiaires. De même, je n'ai pas choisi le créneau d'anglais du vendredi pour lequel j'ai une assistante américaine. J'ai donc dû faire avec les contraintes que j'avais).

Dans mon cahier-journal, les choses sont plus détaillées, comme vous pouvez le voir :

Voici ce que cela donne en détail pour les ateliers/plans de travail :
De gauche à droite, on retrouve :
- les horaires
- l'atelier dirigé avec moi sur la notion du jour en maths ou en français
- les différentes activités que les élèves peuvent faire en parallèle et qui sont inscrites dans leur plan de travail de la semaine.

Voici l'affichage dans ma classe qui me permet de savoir à chaque rotation ce que font les élèves :
Il m'a fallu du temps pour trouver le plan de travail qui me correspondait le plus. J'en ai d'ailleurs fait plusieurs versions avant d'arriver à celui-là. J'en ai vu des dizaines sur internet, mais finalement, je me suis très clairement inspirée de celui de François Lamoureux, qui est celui qui me parlait le plus visuellement. 

Voici donc le plan de travail que mes élèves utilisent (un par semaine) :

Dans les cases Français et Maths, les élèves colorient la ceinture de ce qu'ils souhaitent travailler, puis à droite indiquent à quelle compétence cela correspond. La case à droite de la ceinture leur permet de mettre un 'check' quand ils ont passé la compétence et de colorier la couleur qu'ils ont obtenue.

La partie en haut à droite est pour le bilan de la semaine, en auto-évaluation. 

En bas à droite se trouve la case à cocher pour la lecture du soir.

Le degré d'autonomie est estimé par l'élève en concertation avec moi.

Enfin, il y a les cases 'projets' pour les exposés et autres, et une case Histoire-Anglais-Arts pour le reste. A noter que je n'impose pas ce fonctionnement à mon collègue du jeudi, c'est pourquoi ses domaines n'apparaissent pas sur le plan de travail.

Le bilan du plan de travail est fait le vendredi matin, et le nouveau est rempli dans la foulée, et validé par moi. Les élèves choisissent le nombre d'items à valider, en concertation avec moi, en fonction de ce qu'ils se sentent capables de faire. Puis, ils impriment eux-mêmes les documents dont ils vont avoir besoin.

Afin que les élèves sachent que mettre dans leur plan de travail, j'utilise des référentiels de compétences que j'ai créés sur le modèle de ceux du collectif c2edu. J'utilise la même mise en page, que je trouve très claire, mais avec mes propres compétences.

Pour les maths, je me suis basée sur les nouveaux programmes que j'avais codés et ai rangé les compétences en quinze ceintures, qui correspondent aux quinze unités de CapMaths, que j'utilise toujours (en l'adaptant aux nouveaux programmes).

Voici ce que cela donne :
Les élèves ont les référentiels de maths, grammaire et lecture dans un porte-vues dès le début de l'année.

Sur chaque référentiel, il y a donc, de gauche à droite : la ceinture concernée avec sa couleur, puis, le numéro de la fiche, suivi du code de la compétence et enfin la description de cette compétence.

Les trois dernières cases, vides, sont faites pour que l'élève puisse coder la réussite de sa compétence. Pour ce faire, j'ai repris les codes du LSU.
Les élèves bénéficient donc de trois essais pour valider leur compétence (même si dans les faits, il leur arrive de pouvoir faire un quatrième essai, à leur demande).
Je précise avant toute chose que toutes les compétences ne sont pas validées à partir de fiches uniquement : il y a beaucoup de compétences qui le sont en dehors. 

Cependant, lorsque j'ai besoin de valider une compétence sur fiche, en mathématiques par exemple, voici comment j'ai choisi de faire : 
Et quelques explications :
Au niveau du rangement, toutes les fiches ainsi que le plan de travail de la semaine sont rangés dans un dossier. A la fin de la semaine, les fiches corrigées et le plan de travail doivent être signés par les parents. Une fois les fiches signées, elles sont rangées dans un classeur par domaine.


Le travail dans ma classe est différencié ce qui n'empêche pas que tous les élèves fassent le programme de CM2.

Cette différenciation s'observe principalement à deux niveaux :
- par groupes différenciés qui peuvent changer en fonction de la période de l'année ou de la notion abordée ;
- lors d'entretiens individuels en fonction des besoins des élèves.

Sur les fiches, cela se manifeste par des petites étoiles. Cela peut-être une différenciation au niveau des données, ou bien une différenciation sur la complexité des tâches à effectuer :
Les élèves du groupe Terre doivent donc, pour valider la compétence NC3.3, faire uniquement l'exercice 1, à une étoile. Cependant, ils ont tout à fait le droit de faire les autres exercices. En cas de réussite, je coderai en violet, pour objectif dépassé.

Les élèves du groupe Mars doivent, pour valider la compétence NC3.3 faire les exercices 1 et 2. Tout comme le groupe Terre, ils peuvent en faire plus.

Enfin, les élèves du groupe Vénus, plus à l'aise, doivent eux faire tous les exercices de la feuille pour valider la compétence.

Les feuilles une fois terminées sont déposées dans un bac prévu à cet effet dans la classe, corrigées puis redistribuées pour que les élèves puissent voir ce qu'ils ont réussi et ainsi coder leurs compétences.


Une fois que l'élève a reçu sa fiche corrigée, il doit coder ses compétences à trois endroits différents :

1) Sur son plan de travail de la semaine
2) Dans son référentiel
3) Sur Edumoov.

Cette dernière manipulation permet aux élèves de 'remplir' leur livret eux-mêmes (je suis bien-sûr toujours très vigilante et présente lors de cette phase).

J'ai créé dans Edumoov les 'évaluations' correspondant à mes différentes ceintures :

Puis, j'ai appris à mes élèves, avec un petit pas-à-pas, à renseigner eux-mêmes leurs compétences dans Edumoov, très inspirée par ce que fait Eric Hitier dans sa classe avec Je valide :

Enfin, quand un élève valide une ceinture entière, il met un petit sticker de son choix sur l'un des tableaux de réussites. Cela permet aux élèves de voir qui a validé telle ou telle ceinture, et ainsi de pouvoir demander de l'aide.


Quand je corrige ou interroge des élèves sur les compétences, je prends des notes pour savoir ce que je vais devoir retravailler avec eux, soit en petit groupe, soit individuellement. Pour ce faire, je me suis créé cette fiche qui me permet de prendre des notes pendant les corrections :
Je note dans la première partie de la fiche les notions qui ont posé problème à plusieurs élèves à la fois, et dans la deuxième partie, les notions qui ont posé problème à un ou deux élèves. Puis, le mercredi, sur notre temps de remédiation, je prends ces élèves et retravaille avec eux.

Lorsque je vois que les difficultés sont moindres, j'aiguille les élèves vers une 'auto-remédiation' qui peut prendre différentes formes : relire la leçon et regarder la vidéo qui va avec, s'entraîner sur l'excellent site classe-numérique.fr ou travailler avec un autre élève, 'expert' de la notion.

Dans ce cas, j'agrafe cette fiche au travail de l'élève au moment de la correction (cette fiche est très, très inspirée, une fois de plus, du travail d'Eric).
Les fiches sont aussi à disposition dans la classe, à la demande de mes élèves. Ils ont en effet souhaité pouvoir s'organiser dans leur travail.


Ce fonctionnement me comble. Il me permet d'aller encore plus loin dans le suivi de mes élèves, et est une extension du travail amorcé il y a déjà dix ans (!) sur le fonctionnement en ateliers. :)

dimanche 26 mars 2017

[2016-2017] Un nouveau marque-page avec les 5 stratégies de base !

Un petit mot très rapide pour vous dire que suite à cet article, et en relation directe avec ces outils, j'ai concocté une nouvelle version du marque-page comportant les cinq stratégies de base en lecture. J'imprime ces marque-pages trois par trois, je les plastifie et je les distribue à mes élèves. De cette manière, ils ont ce petit pense-bête sous les yeux pendant leur lecture !

Vous pouvez le télécharger ici
Bonne soirée à tous !

dimanche 12 mars 2017

[2016-2017] Quelques outils supplémentaires pour l'atelier de lecture !


Ceux qui me suivent sur Twitter savent que je me pose quelques questions existentielles sur la mise en oeuvre de mon atelier de lecture. En fait, je travaille de cette manière depuis dix ans déjà, et je crois que j'ai besoin d'un petit coup de neuf ! En attendant, voici quelques fiches que j'ai créées aujourd'hui. Trois affiches et deux fiches sur les cinq stratégies de base en compréhension (une version couleur et une version noir et blanc).

dimanche 2 octobre 2016

[NOUVEAUX PROGRAMMES 2016] Les programmes en Maths au Cycle 3 !


Bonjour à tous !
J'espère que vous avez passé une bonne rentrée et que tout se passe bien pour vous ! Moi je suis plutôt contente de ma classe, et ai très envie d'approfondir encore mon travail !

En attendant, j'ai travaillé un peu sur les nouveaux programmes cycle 3 en maths, rien de révolutionnaire, mais j'ai voulu les simplifier un peu ou plutôt mieux les organiser afin de mieux les assimiler.

vendredi 26 août 2016

L'atelier de lecture DECLIC version 2016 !



Pour ceux qui seraient nouveaux sur le blog (bienvenue !) voici quelques questions-réponses qui vous permettront de mieux comprendre de quoi je parle ! :)

lundi 22 août 2016

Mon emploi du temps version 2016-2017 !

Il est enfin fait !!! Ca y est !!!

Je veux parler de mon emploi du temps, qui, une fois qu'il est fait, lance véritablement la nouvelle année scolaire !

Comme tous les ans, c'est compliqué, car comme tous les ans, il faut faire des choix, tout en respectant bien entendu les I.O. 

Et comme cette année, nous inaugurons de nouveaux programmes, eh bien, il m'a fallu faire quelques ajustements. Rien de bien important, mais tout de même !